La douleur thoracique (DRS)

Quelques chiffres

 

Chaque année en Suisse, près de 30’000 personnes souffrent d’un accident coronarien aigu (infarctus du myocarde et/ou angine de poitrine), et 8'000 d’un arrêt cardio-circulatoire. Cela représente à chaque fois un danger vital immédiat et une véritable course contre la montre. Plus vite un traitement d’urgence est instauré, plus grandes sont les chances de survie des patients.

 



Les symptômes

  • Violente sensation d'oppression et douleur constrictive (serrement) au milieu de la poitrine, durant au moins 15 minutes, irradiant souvent dans les bras (surtout le gauche) et les épaules, le cou, la maxillaire inférieure et la partie supérieure de l'abdomen
  • Nausée, sensation de faiblesse, sueurs froides, pâleurs
  • Sensation d'angoisse, difficultés à respirer


Que faire en cas d'urgence ?

  • N'attendez pas, mais appelez immédiatement une ambulance par le 144.
  • N'ayez pas peur de déclencher une fausse alarme
  • L'objectif est "zéro effort" pour le patient
  • Desserrez-lui les vêtements
  • Restez auprès du patient et calmez le
  • Si pas de contre indication donnez lui une aspirine


Accident vasculaire cérébral (AVC)

Quelques chiffres

Chaque année en Suisse, près de 16’000 personnes souffrent d’un accident vasculaire cérébral . Ici aussi, cela représente à chaque fois un danger vital immédiat et une véritable course contre la montre. Plus vite un traitement d’urgence est instauré, plus grandes sont les chances de survie des patients et plus réduits les handicaps permanents.  .



Les symptômes

  • soudain affaiblissement, paralysie ou troubles sensitifs, plus souvent d’un seul côté du corps (visage, bras ou jambe)
  • cécité brutale (souvent d’un seul œil) ou vision double
  • trouble de la parole ou difficultés de compréhension
  • vertiges violents et incapacité à marcher
  • maux de tête soudains, inhabituels et intenses


Que faire en cas d'urgence ?

  • Appelez dans tous les cas immédiatement le 144
  • Pendant ce temps, allongez le patient à plat ou le torse légèrement surélevé sur une surface dure. Dégrafez les vêtements serrés, cravate ou soutien-gorge
  • Ne lui donnez ni médicaments, ni eau, il risque de s’étrangler